Love animaux
Bienvenue sur le forum des fans d'animaux! Inscrivez vous sans plus tarder ♥

Love animaux

Forum pour les fans d'animaux
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue! invitez vos amis!
Des nouvelles parties du forum ouvrent!
Alyson J. est à présent modette! bienvenue!

Partagez | 
 

 Mérens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miss mimi =)
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 347
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 21
Localisation : Devant mon ordi et avec mon chat!

MessageSujet: Mérens   Mar 17 Aoû - 17:42

Le Mérens


Le cheval de Mérens, Mérens ou mérengais, encore parfois nommé poney ariégeois, est une race française de petit cheval de selle rustique à la robe noire, originaire de la vallée de l'Ariège, dans les Pyrénées centrales, près de l'Espagne et de l'Andorre.

D'origine très ancienne, il présente de nombreuses ressemblances physiques avec les chevaux représentés par les magdaléniens il y a 13 000 ans, et demeura très longtemps l'animal de travail des paysans ariégeois dans la région de Foix. La motorisation des transports et de l'agriculture mit la race en péril dès le milieu du XXe siècle, mais ce cheval fut sauvé de la disparition par Lucien Lafont de Sentenac, puis par des communautés utopistes, avant l'engouement pour le poney et les loisirs équestres dans les années 1970, qui relança son élevage. Le Mérens reste néanmoins assez rare.

C'est un bon cheval de randonnée, d'attelage et de voltige, également utilisé pour l'entretien écologique des régions montagneuses, grâce à son pied sûr et sa rusticité. Ces dernières années, deux types d'élevage tendent à se distinguer au sein de la race, l'un concerne le petit cheval massif et rustique traditionnellement élevé en semi-liberté dans les montagnes pyrénéennes, l'autre l'animal moderne et léger, également plus sportif, issu d'une sélection entamée dans les années 1980.

Sauvegarde

Au début des années 1970, il ne restait plus qu'une quarantaine de chevaux Mérens inscrits dans le stud-book de la race[10]. Ce cheval fut remis au goût du jour comme animal de loisir par Lucien Lafont de Sentenac, mais a aussi été sauvé de la disparition par des communautés utopistes croyant en l’Apocalypse écologique[28], en effet, en plein mouvement hippie, des populations « marginales » se sont installées dans les petits villages de l'Ariège et ont relancé l'économie locale, entre autres en reprenant l'élevage du Mérens.

Les efforts des éleveurs s'orientèrent vers le « phénomène poney », en effet, le cheval Mérens fut renommé « poney » pour des raisons aussi bien commerciales qu'administratives et grâce à une bonne gestion des effectifs de la race et de la communication en faveur de celle-ci, les effectifs se reconstituèrent peu à peu, en ayant recours aux inscriptions à titre initial. Entre 1975 et 1985, le nombre de chevaux Mérens fut multiplié par deux, passant de 2 000 à 4 000 individus. Le sauvetage des Mérens est un bel exemple de sauvegarde d'une race en voie de disparition.

Quatre étalons têtes de lignées existent : Quart, Contestataire, Uranium et Vengeur, qui fut réhabilité vers 1985 grâce à ses origines prestigieuses qui en font l'un des fleurons de la race. Plus récemment, des étalons comme Nogaréde de l'Oum, Simboule la Fajole, Ségule du Coyt et Objecteur d'Uscla ont obtenu de grands résultats de reproducteurs pour la race.

Un centre national du cheval de Mérens a été ouvert par le SHERPA (Syndicat hippique des éleveurs de la race pyrénéenne ariégeoise), dans les années 1990, à La Bastide-de-Sérou, pour offrir un soutien à la sauvegarde de la race. Il présente la race dans un bâtiment avec un musée vivant et un centre équestre. Le 1er janvier 1998, le Mérens fut retiré du groupe des « poneys » par les Haras nationaux et classé parmi les chevaux de sang.

Chaque année, durant la dernière semaine d'août, se tient le rassemblement de Bouan, en Ariège, rendez-vous incontournable des passionnés de Mérens[32]. Ce cheval est également présenté régulièrement au salon du cheval de Paris et au salon de l'agriculture


Description de la race

Le cheval de Mérens doit répondre à un standard morphologique pour pouvoir être admis au sein de la race et inscrit au stud-book depuis l'ouverture de celui-ci, en 1948. Les critères d'admission et le statut ont changé plusieurs fois.

Allure générale
Le Mérens moderne toise idéalement de 1,45 m à 1,55 m au garrot, ce qui en fait un cheval de taille petite à moyenne, pour un poids de 400 à 500 kg. La taille souhaitée est de 1,49 m pour les mâles et 1,45 m pour les femelles. La race possédait habituellement le physique d'un petit cheval de trait léger, et le type même du cheval rustique adapté à la montagne, mais les chevaux modernes tendent à s'éloigner de plus en plus du type originel en devenant « sportifs ». Les individus de moins d'1,47 m peuvent être considérés comme poneys pour certains concours de sports équestres. Les chevaux élevés dans les vallées ou en plaine sont toujours plus grands que les chevaux de montagne, qui mesurent environ 1,31 m.

L'allure générale du Mérens moderne est énergique, sa musculature solide, il dégage une impression de densité, de robustesse et une certaine noblesse. Ses tissus sont de qualité, fins et soyeux.

Robe

La robe est l'une des caractéristiques les plus reconnaissables du Mérens, composée de poils fins, serrés et brillants, elle est toujours noir zain puisqu'il s'agit de la seule couleur admise par le standard de la race. Des reflets rubicans, c'est-à-dire de petites taches plus claires sur les flancs, sont appréciés. En fonction des saisons, la robe peut avoir une apparence légèrement rousse, particulièrement en hiver. Les poulains naissent habituellement de couleur noire, grise argentée ou café au lait, et perdent leur bourre après le sevrage.

Tempérament
Le Mérens est, comme tous les chevaux de montagne, d'un tempérament calme et docile, dur à la tâche, capable de se déplacer sur des pentes sévères, il est doté d'un excellent caractère et de facilités d'apprentissage selon ses amateurs, il peut aussi avoir du caractère. Il est polyvalent mais sait rester un cheval « de sang », habituellement très rustique, il peut vivre toute l'année au plein air sans souffrir des intempéries. Les Mérens sont réputés pour leur franchise, leur endurance, leur agilité et leur pied sûr. Les allures sont recherchées aussi étendues que possible, caractérisées par un fort engagement des postérieurs. C'est un animal qui ne demande que peu de soins et se contente d'une nourriture pauvre, même lorsqu'il travaille. Il est résistant au froid, mais supporte assez mal la chaleur.




source wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://love-animaux.forum-actif.net
Cloclo -x
Bénévole pour la spa
Bénévole pour la spa
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 22
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Re: Mérens   Ven 29 Oct - 12:03

>< grosseuh l'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimi06
Amateur d'animaux
Amateur d'animaux
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Mérens   Jeu 9 Déc - 20:02


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paellamode
Bénévole pour la spa
Bénévole pour la spa
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 20/08/2010
Localisation : là ! coucou , ici ! psiit par là !

MessageSujet: Re: Mérens   Ven 10 Déc - 9:51

C'est une bonne alternative au frison xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mérens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mérens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GRIOTE - Mérens née en 1994 - adoptée en novembre 2010 par Ysabelle
» AV Jument mérens, pp, suitée et pleine, t b origines
» Elevage de Mérens
» Pour les greluches à mérens
» TARAM croisement IC x Mérens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love animaux :: Animaux de campagne :: Chevaux-
Sauter vers: